jeudi 7 mai 2015

Madagascar dans l'œil de Daniel Roblin


Hier soir, la conférence de Daniel Roblin s'est déroulée devant un auditoire attentif, mais plus réduit que les jours précédents.

Voyageur impénitent de puis plus de 40 ans (par opposition à touriste), mais photographe depuis seulement une quinzaine d'années, avant, Daniel Roblin faisait des photographies intérieures.

Madagascar est son avant-dernier voyage et les photos exposées ne sont qu'une infime partie de celles qu'il a (très bien) réalisées. Car Daniel Roblin est un photographe trop discret à la production à la fois abondante et de grande qualité ; il réalise également de nombreuses prises de vues de spectacle, en particulier lors du Festival international de théâtre de rue d'Aurillac.


De nombreuses photographies des habitants, surtout des enfants marqués par la pauvreté et la dureté de la vie dans ce pays, l'un des plus pauvres au monde. Ces photos sont souvent traitées en noir et blanc, parfois avec la conservation de quelques surfaces en couleur.




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LES COMMENTAIRES DE CE BLOG SONT MODÉRÉS.
Votre signature après le message sera.publiée, pas vos coordonnées de connexion ou celles que vous nous laisserez avant votre message.